Cette ressource a pensée qu’il serait plus judicieux que toutes les familles de Lanaudière utilisent ces services. Au début, elle n’était qu’un service de prêts pour
les familles et
les organismes communautaires. Peu de temps après, elle acceptait comme membre, les garderies en milieu familiales ainsi que les écoles.

 

Durant quelques années, des ateliers de bricolage et une halte-garderie étaient offerts comme services. Malgré que l’halte fût très utilisée, ce volet d’activité a dû cesser faute de moyens financiers ainsi que l’atelier de bricolage. Cependant, cette animation de bricolage est de retour depuis 2008.

 

Au fil des années, La Joujouthèque Farfouille a fourni plusieurs efforts pour obtenir

du financement. Elle a fait des demandes de soutien financier au programme de soutien aux organismes communautaires des services sociaux (PSOC). Certains organismes les ont beaucoup aidé tels que Centraide, la Fondation du Tisonnier,
la
Fondation 
Richelieu, Bridgestone et le Ministère de la famille. De plus, l’organisme a effectué plusieurs activités de financement.     

 

Plusieurs plateaux de travail ont collaboré avec La Joujouthèque Farfouille

D’ailleurs, depuis les premières initiatives de la Joujouthèque, beaucoup de
bénévolat
a été effectué, ce qui représente une aide très précieuse pour le développement de cette ressource. Ces bénévoles s’activent à chaque retour 
de jouets pour les laver, 
vérifier s’ils sont complets et s’ils sont sécuritaires.

 

Depuis 2006, des bénévoles ont décorés les murs. Ce qui a apporté

un vent de rajeunissement aux locaux.